Vous êtes ici

Crise Covid-19 : "Nous pourrons ajuster le cadre du télétravail"

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

« Un petit traumatisme dont j’ai craint, un moment, qu’il porte préjudice au développement du télétravail pour la suite », c’est ainsi que le dirigeant de Prexilexis - une société d’expertise comptable et de conseils - qualifie l’expérience du premier confinement en télétravail.

temoignage-teletravail-6

En mars dernier, malgré l’autonomie dont disposent les 7 salariés de l’agence Prexilaxis basée en Guadeloupe (ils gèrent chacun des dossiers clients de A à Z), la bascule dans le 100 % télétravail se révèle brutale : « Nous n’avions pas tous des lignes de téléphone professionnelles, pas d’ordinateurs portables ». Les limites apparaissent vite : difficultés de connexion, problèmes de débit, environnement de travail… En pratique, seul le dirigeant a la possibilité de répondre à tous les clients.

Passer à l'action

L’entreprise se saisit alors de la possibilité d’être accompagnée par le dispositif Objectif Télétravail avec le souhait d’améliorer la situation du télétravail contraint et l’envie de poser les bases d’un télétravail régulier. « Développer le télétravail, j’y pensais depuis longtemps, sans avoir jamais eu le temps d’y travailler », précise le dirigeant. Juridique, technique, organisationnelle, les différentes dimensions du travail à distance sont passées en revue avec l’appui de l’Aract Guadeloupe. Un premier investissement pour adapter l’équipement informatique est lancé.

A la fin de l’année 2020, le territoire n’étant pas soumis à un deuxième confinement, les salariés reviennent au bureau et sont associés à la réflexion sur les conditions à réunir pour un télétravail régulier : définition des horaires, de l’organisation, du nombre de jours, des mesures favorables à la prévention des RPS… Une charte est construite de façon collaborative, en abordant l’ensemble de ces dimensions. « L’objectif c’est de mettre en place le télétravail dans de bonnes conditions et que cela reste invisible pour les clients qui nous contacteront. Que l’on soit à domicile ou chez nous, ils doivent recevoir la même qualité d’accueil ».

bouton se faire accompagner offre TW

Des évolutions progressives

Encore quelques investissements à réaliser pour digitaliser le standard et équiper toute l’équipe et l’organisation pensée avec les salariés pourra être testée, en situation non contrainte. « Je pense que toute l’équipe souhaitera tester ces modalités qu’ils ont contribué à définir. Ce qui est sécurisant, c’est que l’on s’est interrogé ensemble. Et nous pourrons ajuster le cadre si besoin ».

Au final, le dirigeant estime avoir, pour sa part, changé de représentation sur le télétravail : « Je le voyais, de manière un peu erronée, comme un avantage social, alors que c’est réellement un mode d’organisation du travail qui répond aux besoins de l’entreprise comme des salariés. Il permet de faire face aux crises, bien-sûr, mais nous aidera aussi à être davantage mobile demain ».

Découvrir d'autres témoignages de TPE-PME

close