Vous êtes ici

Contourner la prescription pour faire du bon travail : l’exemple des professeurs des écoles

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Visuel - Contourner la prescription pour faire du bon travail
Page(s)
10
Auteur(s)
  • Frédéric Grimaud
1

Cet article croise deux résultats de recherches en sciences de l’éducation qui portent sur le travail enseignant. Des entretiens cliniques menés avec deux enseignantes montrent comment ces dernières contournent la prescription pour agir plus efficacement et selon des considérations ergonomiques. La notion de Qualité de Vie au Travail est interrogée dans cet article par le prisme de ces détournements. La première enseignante utilise un dispositif prévu par l’institution pour aider un élève en situation de handicap avec le but de gérer un groupe classe. La seconde n’hésite pas à laisser ses élèves sans surveillance pour faire des photocopies. Notre cadre méthodologique nous permet de resituer ces « ruses » dans l’histoire collective du métier, d’affirmer que ces enseignantes agissent à l’encontre de ce que prescrit l’institution pour une meilleure QVT, donnant ainsi l’occasion de questionner l’organisation des collectifs de travail entre professionnels.

▶︎ Retour au sommaire du quatrième numéro