Vous êtes ici

Concilier vie privée et vie professionnelle, un équilibre encore difficile à trouver

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Près d’un tiers des salariés (31%) éprouve des difficultés à concilier vie privée et vie professionnelle selon le baromètre 2013 de l’assureur Malakoff Médéric sur la santé et le bien-être au travail. La conciliation des temps sera le thème de la prochaine édition de la Semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) organisée par le réseau Anact-Aract en Juin prochain.

La conciliation des temps, un équilibre dégradé

Selon l'enquête de Malakoff Médéric, 1 personne sur 3 a du mal à concilier vie privée/vie professionnelle, plus particulièrement les cadres (35%), les 30-39 ans souvent jeunes parents (34%), ainsi que les salariés ayant en charge un proche dépendant (44%). On observe ainsi une dégradation de l’équilibre vie privée/vie professionnelle qui s'est intensifiée en augmentant de 4 points par rapport à 2009.

Les causes de ces difficultés sont entre autres : la charge de jeunes enfants ou de personnes dépendantes, des horaires changeants, une forte charge de travail, des coups de téléphone et des échanges de mails professionnels sur son temps libre, etc.

Cette difficulté à concilier travail et autres engagements personnels ou familiaux n’est pas sans conséquences sur la perception de la qualité de vie au travail (QVT).

En effet, seuls 18% des salariés rencontrant des difficultés de conciliation des temps s’estiment satisfaits de leur qualité de vie au travail (entre 7 et 8 sur 10), contre 34% des salariés n’éprouvant pas ces difficultés.

Après la signature de l’accord national interprofessionnel (ANI) en juin 2013 sur la qualité de vie au travail (QVT), la conciliation des temps qui participe de cette dernière, fait donc partie intégrante des objectifs des organisations et doit être prise en compte.

La conciliation des temps, au cœur de la Semaine pour la qualité de vie au travail 2014

Semaine pour la qualité de vie au travail 2014

Chaque année, l’Anact organise la Semaine pour la qualité de vie au travail (SQVT) au cours de laquelle est chaque fois abordé un nouveau thème et sont diffusées les bonnes pratiques pour améliorer à la fois la vie des salariés et l’efficacité de l’entreprise. La problématique 2014 est « La conciliation vie privée et vie professionnelle ». Seront traités à la fois les questions de santé, d’égalité et d’organisation du travail qui s’y rapportent.

Dominique Vandroz, directeur général adjoint de l’Anact explique : « On assiste en effet à une montée des exigences des salariés vers une meilleure qualité de vie, et pour eux, la perception de cette qualité comporte une dimension d'articulation des temps et d'imbrication croissante des temps professionnels et privés. » Des propos rejoints par ceux de Julien Guez, directeur Stratégie, Marketing et Affaires Publiques de Malakoff Médéric : « Favoriser cet équilibre au sein de l'entreprise va devenir d'autant plus important que la jeune génération aspire encore plus que la précédente à une meilleure conciliation entre les deux sphères ».

La question de la conciliation des temps est souvent traitée à l’échelle de l’individu, soutenue par des dispositifs de type télétravail, temps partiel, crèche d’entreprise, conciergerie d’entreprise, etc. Dominique Vandroz propose de sortir du seul périmètre individuel : « Lors de cette semaine pour la qualité de vie au travail, nous souhaiterions mettre en lumière la dimension collective et organisationnelle de cette articulation ».

Témoignages, débats, diffusion d’informations seront au cœur de cette semaine entièrement dédiée à la conciliation des temps. Elle aura lieu du 16 au 20 juin 2014 et se déroulera dans plusieurs villes de France. Vous pouvez d’ores et déjà consulter le site dédié à cet événement et retrouver toute l’actualité qui s’y rapporte sur notre compte Twitter (#SQVT2014).

Pour aller plus loin