Vous êtes ici

Centres d’appels : favoriser l’emploi de travailleurs handicapés

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
381
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
Trois centres d’appel sont impliqués dans un projet visant l’améliorer de l’intégration de travailleurs handicapés comme téléconseillers. Principal frein à leur embauche dans ce métier pourtant largement ouvert : le décalage entre les profils recherchés et ceux proposés. Une réflexion avec tous les acteurs impliqués s’engage.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Trois centres d’appel d’un même bassin d’emploi se sont engagés dans un projet pour favoriser l’emploi de travailleurs handicapés et ont signé une convention avec l’Aract Champagne-Ardenne et les partenaires du réseau handicap du département.

Demande 

Le Président du conseil régional souhaite que l’Aract Champagne-Ardenne traite de l’intégration de travailleurs handicapés dans le secteur de la relation client à distance. La convention qui lie l’Aract et les trois centres d’appel prévoit un diagnostic pour établir les conditions d’une intégration durable de ces salariés. Une opération menée en liaison avec les partenaires du réseau handicap du département.

Bilan 

Les différentes actions envisagées ont été réalisées en 2007, tant en termes de visites d'entreprise que de doubles écoutes. Plus de 100 travailleurs handicapés ont ansi pu appréhender en situation le métier de téléconseiller.

Le comité de pilotage a souhaité engager une réflexion sur les pratiques de management envers des travailleurs handicapés et plus globalement tous les salariés. Les échanges avec les encadrants ont mis en lumière leurs difficultés de positionnement face à un public handicapé. Pour répondre à cette attente, une formation leur est actuellement proposée sur ce point précis.

Les entreprises ont inscrit 15 encadrants en formation et ont souhaité que celle-ci soit ouverte à leur représentant du personnel. Enfin, l'une des trois entreprises a atteint le taux de 6 % de TH sur son site. elle engage maintenant une réflexion sur les parcours professionnels qui peuvent leur être proposés en interne aux travailleurs handicapés recrutés.

La problématique de l’intégration des travailleurs handicapés en entreprise dépasse quant à elle les frontières de ce secteur d’activité et laisse à la réflexion des acteurs territoriaux la possibilité de déployer des projets collectifs de ce type à destination d’autres secteurs d’activité.