Vous êtes ici

Une mobilisation générale autour des risques professionnels

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
311
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
La réflexion sur le maintien dans l'emploi d'un travailleur handicapé suscite un grand intérêt de la part de l'ensemble des salariés. Ce qui conduit la direction de cette entreprise à revoir une grande part de son organisation et à organiser la prévention des risques professionnels.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

L'entreprise compte plusieurs magasins de mobilier et entrepôts. Elle regroupe 7 structures employant 45 salariés. Gérée de façon familiale, son activité ne cesse de progresser sur un marché très prisé. La société souhaite se distinguer de ses concurrents en offrant à sa clientèle le meilleur rapport qualité prix, tout en privilégiant un service de proximité.

Quel était le problème à régler ?  

L'un des employés, parmi les plus anciens de l’entreprise, souffre d’un problème de dos au point d'être reconnu comme travailleur handicapé. Aide magasinier dans un entrepôt, il ne peut plus porter de charge supérieure à 15 kg. A 50 ans, il se voit contraint de changer de métier. Soucieuse de ne pas exclure ce salarié, la direction veut repenser son organisation.

Qu’ont-ils fait ?  

Trouver une solution alliant performance, compétitivité et santé au travail du salarié : tel est l'objectif de l'équipe pluridisciplinaire qui se constitue pour résoudre le problème du salarié handicapé. Cet objectif va profiter à tous les manutentionnaires, car c'est l'ensemble de l'organisation des entrepôts qui sera revue, notamment sous l'effet d'une mobilisation du personnel.


En effet, d'emblée, le projet intéresse les salariés qui manifestent le désir de s'impliquer. Mené sur les différents sites afin de comprendre l'activité des manutentionnaires et des aide-magasiners, le diagnostic est mis à profit pour informer l'ensemble des salariés sur les risques de lombalgies inhérentes à leur activité. Certains d'entre-eux souhaitent alors s’impliquer dans la démarche d’amélioration du poste de travail de leur collègue pour bénéficier eux aussi des conseils apportés.


Les chefs de service se font les porte-parole de leurs équipes et vont jusqu'à proposer que la démarche s'étende aux vendeurs, pour permettre à moyen terme des transferts de compétences entre les manutentionnaires et les vendeurs. Mise en avant par les responsables pour requalifier l’employé handicapé, cette idée est écartée, car le salarié souhaite pouvoir continuer à travailler avec ses collègues, et exercer son premier métier.


Ce qui n'empêche pas de mener une politique de prévention a priori des risques professionnels pour l'ensemble du personnel, en commençant par les salariés des entrepôts.


Après plusieurs rencontres, la direction décide d'officialiser un projet ambitieux. Elle annonce la construction d’un nouvel entrepôt centralisant le stockage des différents magasins : une base solide pour engager un changement d'organisation. Larges allées et machines d’aide à la manutention – en lieu et place de la manutention manuelle actuelle, le projet promet de bouleverser le quotidien des manutentionnaires et des aides magasiniers.

En attendant cette nouvelle construction, porteuse de bien des espoirs, le salarié handicapé est formé aux logiciels de gestion des stocks et surtout aux nouvelles machines prévues dans cette entreprise. Ponctuellement, il officie comme coursier.

Avec quels effets ?  

La construction de l'entrepôt est achevée, l'activité redéployée et la nouvelle organisation mise en place. Grâce à l'action de sensibilisation de l'équipe pluridisciplinaire, la direction a compris l’importance de la prise en compte des risques professionnels tout au long du parcours de ses salariés et travaille dorénavant à une prévention en amont et efficace.

Ainsi, avec des personnes qualifiées et son personnel, l’entreprise a pris le temps d’élaborer les plans de son nouvel établissement et de choisir des outils d’aide à la manutention manuelle adaptés. Quant au salarié handicapé, il travaille toujours au sein de l’entreprise et il reste un acteur fédérateur pour l’ensemble du personnel. Ses collègues veillent toujours à ce qu’il ne porte rien…

Méthodes et outils associés

1
2
3
jeu-pedagogique-rps

En s'appuyant sur la ludopédagogie, notre gamme de jeux permet de mettre en oeuvre nos méthodes d'amélioration des conditions de travail.

Ressources Prévention du sexisme au travail

Repères pour évaluer les risques, outils de sensibilisation, pistes d'action en matière d'organisation du travail...

Comment analyser le travail avec la méthode des « situations-problème »

La méthode « situation-problème » permet aux équipes de travail de mieux comprendre, résoudre et prévenir les situations de tensions, de difficulté

Se former

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...

Cette formation permet d’acquérir en pratique une nouvelle technique d’animation ludo-...

close