Vous êtes ici

Un tableau de bord pour évaluer ses conditions de travail

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
579
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
Les points forts d'une couleur, les points faibles d'une autre. Les appréciations positives des salariés en clair, les appréciations négatives en sombre. Le tableau de bord des conditions de travail est un outil créé par l'Aract Martinique qui permet à cette entreprise de faire le point sur ses pratiques en la matière.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

Cette entreprise appartient à un groupe leader dans l’extraction de matériaux de construction. Elle emploie environ 25 salariés, dont 25 % a plus de 30 ans d’ancienneté. Elle a engagé depuis plusieurs années une politique de certification qualité / santé / sécurité.

Son activité se déroule sur deux sites : une zone d’extraction et un site de traitement des matériaux.

Quel était le problème à régler ?  

Dans le cadre du prix du Manager, l'Aract Martinique expérimente un tableau de bord, visant à identifier les points forts, les points de progrès et les différences d’appréciation entre dirigeants et salariés sur la question des conditions de travail.

Qu’ont-ils fait ?  

Construire un tableau de bord sur les conditions de travail suppose de suivre une méthodologie bien précise.

Première étape, un entretien avec le dirigeant porte sur son parcours, sa vision du management et de la performance sociale, ses projets de développement. Le dirigeant répond à un questionnaire « tableau de bord conditions de travail »  de 67 questions regroupant les thématiques liées aux conditions de travail : valorisation et développement des compétences, conditions physiques et logistiques de la réalisation du travail, organisation, risques professionnels et psychosociaux.

Deuxième étape, des entretiens individuels avec les représentants du personnel et des salariés sélectionnés sur des critères d’âge, de poste et d’ancienneté permettent d'étudier leur parcours et leur appréciation, d'une part du management du dirigeant, d'autre part, du climat social de l'entreprise. Le questionnaire « tableau de bord conditions de travail » leur est également administré.

La troisième étape consiste à visiter les locaux et les espaces de travail, ainsi qu'à étudier la documentation de l'entreprise (document unique d’évaluation des risques professionnels, manuel de management, document de santé et sécurité, …).

Reste à analyser les questionnaires. Cette analyse s'effectue à deux niveaux : un cumul des réponses du dirigeant et des salariés pour mettre en relief les points forts et les points de progrès ; un calcul des écarts entre les réponses du dirigeant et  celles des salariés à partir des 4 niveaux de réponses possibles à une liste d’affirmations (pas du tout d’accord, peu d’accord, d’accord, tout à fait d’accord).

Deux types d’écarts sont calculés : les écarts nuancés évalués à partir de ces 4 niveaux ( les nuances « peu » - « pas du tout » - tout à fait » sont conservées) ; les écarts absolus en répartissant les réponses sur deux niveaux, d'une part, « tout à fait d’accord » et « d’accord », d'autre part, « peu d’accord » et « pas du tout d’accord ».

L’intérêt de cet outil réside dans la simplicité de son utilisation et de son interprétation, entièrement graphique. Il s’agit bien d’un tableau de bord avec des signaux différents pour chaque type d’information. En effet, les points forts et les points de progrès ressortent chacun avec des couleurs différentes.
Les écarts sur chaque thème sont représentés graphiquement avec des zones sombres pour les écarts négatifs, et des zones claires pour les écarts nuls ou positifs.
L'écart est positif quand les salariés ont une vision de leurs conditions de travail plus favorable que celle de leur dirigeant.
L’analyse de ces graphiques s'effectue en évaluant  l’importance des zones sombres. Une majorité de zones sombres indique des écarts significatifs entre les salariés et le dirigeant.
 

Avec quels effets ?  

Cette expérimentation a permis de réajuster l’outil, ses modalités d’utilisation, de traitement des réponses et d’interprétation
Au-delà de sa politique de certification qualité / sécurité / environnement, l'entreprise a pu faire le point sur les conditions de travail et particulièrement sur le vécu des salariés.
Le tableau de bord « Conditions de travail » sera déployé auprès des entreprises qui sollicitent une intervention de l’Aract. Avec un triple objectif :
- fournir à l’entreprise un outil lui permettant de faire le point sur ses conditions de travail ;
- construire des indicateurs permettant à l'Aract d’apprécier l’impact de son intervention ;
- identifier des thématiques d'actions collectives.
Il s’agit donc là d’un véritable outil de management des conditions de travail pour les entreprises et pour le territoire.
 

Méthodes et outils associés

1
2
3
Covid-19 : 5 conseils pour organiser un retour d’expérience (Rex)

Réussites collectives, difficultés, acquis, améliorations à apporter… il est utile à la rentrée de faire le point sur ce qui a été vécu individuell

COVID-19 et prévention des RPS : faire face à une situation inédite dans sa durée

A l’heure de la reprise ou de la poursuite d’activité post-confinement, de nouvelles organisations du travail et formes de coopérations se mettent

La situation de crise pandémique actuelle nécessite pour les entreprises de combiner, dans le cadre de la continuité de l’activité, à la fois les m

close