Vous êtes ici

L’IREPS Pays de la Loire expérimente le télétravail… avant la signature d’un accord

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
L’IREPS Pays de la Loire expérimente le télétravail… avant la signature d’un accord

A propos

Référence
IREPS PAYS DE LA LOIRE
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Avant la signature d’un accord sur le télétravail, cet organisme reconsidère sa méthodologie de gestion de ce projet en sollicitant l’appui de l’Aract. D’emblée, la direction a perçu l’enjeu de ce mode d’organisation du travail en termes de qualité de vie au travail et de performance de la structure. Elle décide donc de surseoir à la signature de l’accord pour expérimenter divers scénarios. Les représentants des salariés sont fortement impliqués depuis le diagnostic jusqu’aux propositions concrètes dans le cadre du comité de pilotage et des groupes de travail.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

Créée en 2009, l'Instance Régionale en Éducation et Promotion de la Santé (IREPS) des Pays de la Loire est une association œuvrant dans le champ de la promotion de la santé, de l’éducation pour la santé et de l’éducation thérapeutique du patient.

L’association emploie une quarantaine de salariés répartis au sein de pôles territoriaux, dans chaque département de la région Pays de la Loire

Quel était le problème à régler ?  

Dans le cadre de renégociation des accords collectifs, le télétravail a fait l’objet de discussion et de proposition d’organisation, un accord sur le télétravail devait même être signé à l’été 2017.

Cependant, la question du déploiement fait l’objet de débats. Sur cette base, il a été décidé de revoir la méthodologie de ce projet avec l’appui de l’Aract. L’IREPS Pays de la Loire souhaite donc poursuivre le développement de cette réflexion en se faisant accompagner, ayant également discerné des enjeux de Qualité de vie au travail et d’Egalité professionnelle au regard des pratiques de télétravail, et donc des enjeux de performance de l’entreprise.

 

Qu’ont-ils fait ?  

Différents enjeux ont été mis en avant :

  • Maintenir voire améliorer les conditions de travail.
  • Accompagner les managers et collaborateurs dans le travail à distance.
  • Développer la transparence et l’équité dans les pratiques.

Pour cela, l’IREPS sollicite l’Aract à plusieurs titres :

  • Bénéficier d’une prise de recul nécessaire, d'une analyse de l’organisation et de l’activité.
  • Disposer d’un appui technique et méthodologique afin de structurer une démarche télétravail concertée.
  • Former et outiller les acteurs de l’entreprise sur la question du télétravail.

L’accompagnement a tout d’abord fait l’objet de plusieurs réunions de présentation de l’approche télétravail selon le Réseau Anact-Aract. Les acteurs sont tous tombés d’accord sur la nécessité d’expérimenter avant de signer un accord sur le télétravail, et la direction a donc reporté la signature du projet d’accord, dans l’attente de la mise en place d’une expérimentation et surtout des résultats que celle-ci donnera.

Un état des lieux a été effectué avec les membres de la direction ainsi que des représentants du personnel, notamment pour partager les risques et opportunités autour du projet. Voici ce qu’il en ressort :

RISQUES (du plus élevé au moins élevé) :

  • Manque d’outils collaboratifs
  • Affaiblissement du travail collaboratif
  • Risque pour le collectif
  • Iniquité de traitement
  • Manque de moyens financiers
  • Réseau informatique : moyens techniques
  • Surinvestissement pendant le télétravail
  • Perception des non télétravailleurs
  • Désorganisation du travail

OPPORTUNITÉS (de la plus élevée à la moins élevée) :

  • Moins de dérangement – productivité
  • Amélioration de la QVT
  • Amélioration des outils informatiques
  • Harmonisation pratiques managériales
  • Aisance en matière d'utilisation outils collaboratifs
  • Fidélisation des salariés - attractivité
  • Réflexion sur l’immobilier

Durant un 2ème temps d’échange avec le copil, les conditions de réussite ont été mises en exergue, de plusieurs points de vue :

  • Technique : nouveaux outils, achat d’équipement, méthodes d’utilisation, outils adaptés.
  • Juridique : faire des contraintes des opportunités (+ avec les nouvelles  sur le travail).
  • Management / relationnel : confiance, formation des salariés, moins de suspicion, autonomie, compréhension, regard sur l’objectif et pas sur les tâches.
  • Organisation : fonctionner en collaboratif, pouvoir faire des essais, expérimenter, équité organisationnelle.
  • Administratif : documents qui permettent transparence des décisions, harmonisation des pratiques, critères équitables.

Une analyse de l’existant a également permis de révéler un besoin d’outillage pour pouvoir expérimenter le télétravail. À cette fin, le copil a fourni à la fois une charte du télétravail et un journal de bord de l’expérimentation, qui serviront de fil rouge et de lien avec le télétravailleur et son manageur.

Avec quels effets ?  

Une première phase d’expérimentation sera mise en place à la suite des réunions de sensibilisation de l’ensemble des salariés de l’IREPS Pays de la Loire. La phase d’expérimentation s’étalera sur six mois, suivie de réunions au cours desquelles plusieurs points devront être éclaircis, débattus, et donneront lieu à des décisions. La réflexion porte sur les éléments suivants :

  • Quels sont les postes concernés par le télétravail ?
  • Existe-t-il des contraintes en termes de présence au bureau (récurrence et périodicité du télétravail) ?
  • Quelles sont les tâches qui ne peuvent être télétravaillées ?
  • Quelles sont les conditions requises pour qu’un salarié puisse télétravailler (ancienneté, profil, conditions matérielles, organisation à modifier ou pas, autonomie…) ?
  • Quel est le nombre maximum de salariés qui expérimenteront le télétravail ?

Formation au télétravail

Une journée de formation au télétravail est à prévoir à la mi-mars pour les salariés qui expérimenteront le télétravail.

Formation au management à distance

2 journées de formation au management à distance sont à prévoir pour les responsables hiérarchiques, ces journées peuvent ne pas être consécutives.

Méthodes et outils associés

1
2
3
télétravail

La mise en place du télétravail doit être un projet collectif.

Jeu télétravail

A l’occasion de la sortie du jeu « Les Essentiels Télétravail », conçu pour aider les entreprises à bâtir leur feuille de route « télétravail », Ed

COVID-19 et prévention des RPS : faire face à une situation inédite dans sa durée

A l’heure de la reprise ou de la poursuite d’activité post-confinement, de nouvelles organisations du travail et formes de coopérations se mettent

Se former

Lors de cette formation, vous pourrez étudier les transformations numériques du travail de...

close