Vous êtes ici

ESAT : trouver les équilibres entre rentabilité et insertion

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Corse

A propos

Référence
466
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
L'atelier blanchisserie de cet Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT) s'est doté progressivement d'un équipement professionnel et s'est fixé des objectifs de rentabilité. Le productivité repose trop sur quelques salariés qui rejoindront progressivement une entreprise classique. L'ESAT doit réfléchir à sa stratégie de développement en fonction des spécificités de son personnel handicapé.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

Cet Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT) est un établissement médico-social, de travail et de soutien. Sa vocation est double : offrir aux personnes handicapées qu'il accueille une activité professionnelle et fournir des soutiens médico-sociaux. L'ESAT compte notamment un atelier blanchisserie. Ce dernier est devenu une véritable blanchisserie équipée de 3 machines à laver professionnelles, 2 sécheuses, 1 calendreuse, 3 tables à repasser, 1 table de pliage. Elle peut traiter jusqu'à 500 kg de linge par jour.

Quel était le problème à régler ?  

Pour accompagner les évolutions de l'outil de production, le directeur adjoint de l'établissement souhaite repérer les facteurs de pénibilité dans le travail des usagers et les situations de travail "critiques" pouvant justifier des aménagements. Il veut également proposer des pistes d'action pour améliorer les conditions de travail en préservant, voire en améliorant, la qualité des services rendus aux clients.

Qu’ont-ils fait ?  

Peut-on concilier les objectifs de rentabilité économique avec ceux d'insertion et d'accompagnement d'un public handicapé ? La question se pose car les travailleurs concernés, dits "usagers", contribuent à la production en échange du soutien pédagogique et social de la structure, qui doit les réadapter à la vie sociale et professionnelle en milieu ordinaire de travail. Une question d'autant plus cruciale que ce type de structure se transforme progressivement en “entreprise adaptée”, obligée de conquérir des marchés, de décrocher des appels d'offre, bref d'être rentable et concurrentielle.



Trois constats se dégagent. D'abord, malgré des investissements importants réalisés pour moderniser la blanchisserie et améliorer les conditions matérielles de travail des usagers, des postures pénalisantes et des manutentions importantes sur certaines activités persistent. Des équipements supplémentaires pourraient soulager un peu plus les usagers : pince de sortie du linge mouillé, siège adaptés, table à hauteur, panière à fond amovibles, etc.



Ensuite la productivité de la blanchisserie repose sur quelques épaules, celles des usagers polyvalents, dits "plus vaillants". Ils assurent leur part de production, mais exercent aussi une surveillance et aident les autres. Ils prennent le temps d'expliquer et de montrer, et souvent de “faire à la place de”. Certains ont même une fonction que l'on pourrait qualifier de tutorat.



Pour fonctionner et atteindre les objectifs de production, l'ESAT a besoin de personnels productifs, ceux-là même qui devraient être amenés progressivement vers le milieu ordinaire de travail. Si l'ESAT s'en sépare, qui assurera la production ? Pas les usagers les plus déficients physiquement et intellectuellement.



Il existe manifestement des déséquilibres dans la répartition des charges. Il est important de préserver aussi les usagers les plus aptes à travailler– physiquement et/ou intellectuellement –, et surtout d'éviter les risques de conflits interpersonnels latents liés à un sentiment d'inéquité.



Enfin, les erreurs de livraison du linge aux clients sont fréquentes : par exemple, le boucher reçoit les blouses du coiffeur ! Ces erreurs sont dues à une mauvaise traçabilité. Bien souvent, les linges "égarés" en fin de cycle sont ceux qui sont repartis au lavage suite à une chute au sol lors du repassage ou du pliage (tout linge qui touche le sol est systématiquement relavé). C'est au cours de ce retour en arrière dans le cycle qu'il se trouve mélangé à un autre lot et que l'on perd sa trace.

Plus la pression de la rentabilité devient forte, plus le volume de production s'accroît, plus les risques de mauvaises manipulations des linges, et donc les erreurs, augmentent. La croissance du volume d'activité se fait donc au détriment de la qualité de la prestation fournie aux clients. Par ailleurs, les linges de grande taille posent le plus de difficultés à plier : la manipulation d'un drap dans la calandreuse est complexe et souvent cause de chute, notamment pour les usagers de petite taille. La direction doit donc faire des choix stratégiques en fonction des spécificités de ses travailleurs.



La problématique de l'insertion constitue un axe fort de réflexion, qui doit permettre de décliner ensuite les choix en matière de clients, de type de linge, d'organisation du travail, de répartition des tâches, de volume de production, etc.

Avec quels effets ?  

Des améliorations techniques ont été apportées sur quelques équipements. L'ESAT a pris conscience qu'il fallait ménager certains usagers. Si l'organisation a du mal à évoluer pour aller dans ce sens, l'encadrement des moniteurs, qui pallient les déficiences des usagers, a été renforcé.

L'ESAT a engagé un travail sur un autre atelier (l'atelier pépinières), dont les conclusions pourront peut-être servir à la blanchisserie.

De manière générale, les ESAT sont touchés par les restrictions des fonds financiers accordés aux établissements d'accueil social. Cela n'est pas sans conséquences sur la qualité de l'accueil et de l'accompagnement des publics en insertion.

Méthodes et outils associés

1
2
3
jeu-pedagogique-rps

En s'appuyant sur la ludopédagogie, notre gamme de jeux permet de mettre en oeuvre nos méthodes d'amélioration des conditions de travail.

Ressources Prévention du sexisme au travail

Repères pour évaluer les risques, outils de sensibilisation, pistes d'action en matière d'organisation du travail...

Comment analyser le travail avec la méthode des « situations-problème »

La méthode « situation-problème » permet aux équipes de travail de mieux comprendre, résoudre et prévenir les situations de tensions, de difficulté

Se former

Cette formation permet d’acquérir en pratique une nouvelle technique d’animation ludo-...

close