Vous êtes ici

Avec le télétravail, les salariés ne sont pas égaux dans la gestion de la frontière entre les sphères privées et professionnelles

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Tribune - Pour le prochain numéro de la Revue des conditions de travail, que l'Anact diffusera en juin, plusieurs experts ont écrit des articles sur les effets de la crise Covid-19 sur le travail. Découvrez la contribution d'Anca Boboc, sociologue.

rdct tribune 2

La pandémie a obligé des millions de salariés à déserter leur cadre de travail habituel pour exercer à pleins temps leur activité à domicile. Selon Anca Boboc, cette situation inédite, imposée par le risque de contagion, met à « rude épreuve » la frontière entre la vie professionnelle et la vie privée.

Le travail à distance avec la médiation de systèmes de communication – visioconférence, téléphone, mails, etc. – s’impose et devient la réalité de beaucoup. Cette situation n’est pas sans risques : isolement et « manque d’intersubjectivité », difficulté à manager l’activité, surcharge de travail et sur-engagement, sentiment d’urgence permanent, etc. Les situations sont diverses mais l’observation montre que les salariés ne sont pas égaux pour y faire face selon leurs situations professionnelles (les réseaux d’entraide et les collectifs), leurs moyens matériels (logements et équipements informatiques) et leur situation familiale (présences d’enfants ou de personnes à charge).

Pour réduire et prévenir les conséquences de ces inégalités, la situation appelle à des pratiques managériales innovantes selon Anact Boboc davantage centrée sur la confiance aux salariés. Il faut également négocier les conditions du travail « confiné » et prévoir, par exemple, des mesures de déconnexion et de suivi de l’activité. L’absence de présentiel ne doit pas être l’alibi d’un manque de régulations managériales.

>> Lire l'article d'Anca Boboc en entier [téléchargement] <<

Anca Boboc est sociologue au Département SENSE (Sociology and Economics of Networks and Services) d’Orange, membre du conseil scientifique de l’Anact et auteure de nombreux articles et recherches consacrés aux changements organisationnels et technologiques dans le monde du travail.

>> Accéder à tous les numéros de la Revue des conditions de travail