Vous êtes ici

Au-delà de la gestion des âges : réduire la pénibilité pour tous

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
207
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Une entreprise publique d’autobus souhaite anticiper les conséquences de l’allongement de la vie active de ses conducteurs de plus de 50 ans en termes de pénibilité et d’usure au travail. L’analyse croisée de la démographie et du terrain montre que la problématique concerne tous les conducteurs, quelque soit leur âge.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Cet établissement public organise et réalise les transports collectifs et scolaires d’une importante communauté d’agglomération. Le réseau comprend 16 lignes sur le réseau urbain et 118 bus assurant les lignes régulières à l’intérieur de l’agglomération, les lignes régulières périphériques, des dessertes de hameaux excentrés et des services particuliers. L’entreprise compte près de 300 salariés dont 223 conducteurs-receveurs.

Demande 

L’entreprise doit faire face dans les prochaines années à la question de l’allongement de la durée de vie active avec le risque d’augmentation de l’absentéisme et des restrictions médicales d’aptitudes dans un contexte de vieillissement de sa population. L'inquiétude concerne surtout les conducteurs de bus dont 20% sont âgés de plus de 50 ans et l'activité réputée pénible et source d'usure prématurée.
L’entreprise sollicite l’ARACT Poitou-Charentes pour l’aider à mettre en place une politique de gestion des âges de cette catégorie.

Démarche 

L’intervention de l’ARACT a plusieurs objectifs :

  • fournir à l’entreprise une grille de lecture de la pénibilité du travail et des contraintes liées à l’activité des conducteurs de bus en lien avec l’organisation générale,
  • élaborer une cartographie générale de la population des conducteurs de bus à partir des données recueillies
  • dégager des pistes d’actions visant à la mise en place d’une politique de gestion des âges pour prévenir l’usure prématurée au travail.

La démarche conduit à étudier conjointement la démographie de la population des conducteurs de bus et l’activité des conducteurs de bus de lignes régulières.



L’analyse démographique comprend un recueil de données effectué en collaboration avec le service des Ressources Humaines et le service Mouvement (conducteurs) de l’entreprise.
L’analyse des documents existants porte notamment sur le bilan social et la pyramide des âges.


Une trame de données est élaborée et transmise à l’entreprise pour être complétée. Il s’agit de croiser diverses informations : effectif/services/âges/ancienneté, effectif des conducteurs/groupe horaire de 2001à 2004, effectif/âge ou ancienneté des conducteurs/groupe horaire,
absentéisme inférieur à 7 jours et entre 30 et 180 jours, ainsi que pour chaque groupe horaire, le nombre de vacations par tranche de temps de conduite en continu.


L’analyse est enrichie par un entretien avec la responsable des ressources humaines (recrutement, plan de formation..).

Enfin, l’ensemble des données est traité par l’ARACT.



L’analyse de l’activité des conducteurs de bus comprend des observations ciblées sur 5 lignes (choisies conjointement avec l’entreprise) représentatives de la variabilité de l'activité.


9 sessions d’observations sont réalisées à différents horaires pour appréhender l’incidence de la variabilité horaire et avec des conducteurs d’ancienneté et d’âges différents.

Des entretiens sont conduits avec : 17 conducteurs de bus en – et hors - situations de travail pour appréhender leur vécu du travail et les parcours professionnels, des responsables hiérarchiques (directeur, ressources humaines, méthodes, agents de maîtris) pour la compréhension du système général, le médecin du travail pour recueillir des données santé, des membres du CHSCT (président et membre) pour recueillir les éléments investigués en termes de conditions de travail au CHSCT.



L’information recueillie et son analyse aboutissent à un diagnostic croisé, analyse de l'activité et analyse démographique, restitué au comité de pilotage avec présentation d’une grille de lecture des différentes contraintes de l’activité identifiées. Après une pré restitution à la direction du diagnostic croisé, celui-ci fait l’objet d’une restitution finale avec présentation des pistes d’actions au comité de pilotage puis en CHSCT.

Bilan 

L'intervention a permis de repositionner la problématique de gestion des âges et d'usure prématurée en l’élargissant à tous les conducteurs au-delà des plus de 50 ans. En effet, si l’usure professionnelle semble être une réalité (vécue et montrée par les indicateurs de santé) pour les conducteurs, elle ne touche pas seulement les tranches d’âges les plus élevées et elle ne concerne pas que les problématiques de santé.

Il s’agit donc pour l’entreprise de mettre en place une conduite de projet qui concerne l’ensemble de la population.

Ce projet propose d’intégrer la problématique des conditions de travail de l’ensemble des conducteurs dans tous les aspects qui déterminent leur situation de travail qu’il s’agisse des ressources humaines (proposer des parcours internes, mise en place de tutorat…), de l’organisation du travail (rotations et groupe horaires, l’amplitude de travail…), de l’offre de services (temps de parcours, guide horaire), du poste de conduite (maintenance préventive..) ou de l’environnement routier (l’aménagement du réseaux..).

Méthodes et outils associés

1
2
3
outils travail

Le réseau Anact-Aract propose différents outils et services destinés à ceux qui s'engagent dans des projets d'amélioration des conditions de travai

Publiées dans un supplément au n°345 de la revue Travail et changement, ces 12 propositions sont autant de voies d’amélioration du fonctionnement d

Perçue comme un modèle d’efficience, de rationalisation et de rentabilité, la méthode lean est adoptée par l'industrie mais aussi par le secteur te