Vous êtes ici

​Apprendre à manager le travail : une priorité du réseau Anact-Aract

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Dans le cadre de son contrat d’objectifs et de performance 2014-2017, le réseau Anact-Aract lance à l’échelle nationale l’initiative baptisée « Faire Ecole », qui vise à impulser une évolution de la formation initiale et continue des dirigeants, managers, et ingénieurs – pour qu’ils prennent mieux en compte les enjeux du travail et des conditions de travail des salariés, dans leurs activités quotidiennes de management des équipes, de conduite de projets et de transformation des organisations.

Formation management du travail

En effet, la formation des futurs managers les prépare insuffisamment aux fonctions d’encadrement ; en outre, le management doit se préparer à des transformations importantes en réponse aux évolutions sociales, économiques, environnementales qui traversent les organisations. La mise en évidence du rôle essentiel des managers dans la prévention des risques psychosociaux comme dans le soutien des capacités d’engagement des salariés réclame de nouvelles capacités managériales. La mise en visibilité du travail en tant que facteur d’accomplissement pour les personnes et créateur de valeur pour les organisations y joue une place essentielle, ainsi que les dispositifs (méthodes, démarches, outils) capables d’équiper les managers au plus près de leur activité de management du travail, dans ses dimensions productives et collectives.

Les deux grandes cibles concernées

  • les concepteurs (ingénieurs études/méthodes, architectes, techniciens, chefs de projets, etc.) en formation initiale (écoles d’ingénieurs) ;
  • les managers proprement dits (RH, chefs d’ateliers, chefs de services, gestionnaires, etc.) en formation initiale (écoles de management et masters d’université)  ainsi que les chefs d’entreprises, notamment des TPE.

L'initiative “Faire Ecole” vise au développement, à la coordination, à l’animation et à la diffusion des initiatives pour améliorer la formation et la sensibilisation initiale et continue des futurs cadres dirigeants, des managers sur les questions de management du travail.

Compte tenu des enjeux et de l’ampleur du chantier, l’Anact assure une montée en charge méthodique et progressive du projet, en favorisant un travail en réseau fédérant les forces et les initiatives existantes, en explorant les divers vecteurs et modalités pédagogiques, y compris numériques, en participant à la structuration d’une offre dans les champs respectifs de la formation initiale et de la formation continue.

Dans un premier temps, afin de mieux comprendre les besoins et les attentes, d’identifier les initiatives à conduire, les obstacles à lever et les leviers sur lesquels agir, le réseau Anact-Aract mène une série d’auditions avec des acteurs du monde de l’entreprise, de la formation continue et  de l’enseignement supérieur. Il en résultera la production d’un document d’orientations et de recommandations porté dans le débat public, et qui se traduira  par des initiatives conjointes avec les partenaires intéressés.

En étroite coopération avec les autres acteurs concernés au niveau de la formation initiale et continue, l'Anact posera les bases d’un dispositif lisible et cohérent dont les retours d’expérience permettront, à l’issue du présent contrat d’objectifs et de performance, d’envisager un déploiement à plus grande échelle.

Enrichir la formation initiale d’un volet « conditions de travail »

De plus en plus de référentiels ou de maquettes pédagogiques comportent une offre de formation au management voulant faire écho aux carences et attentes constatées sur le terrain sans qu’il soit pour autant possible d’en apprécier à ce jour le volume exact et la nature du contenu. Le référentiel BES&ST (Bases essentielles en santé et sécurité au travail) dont les partenaires (Cnamts-Carsat, INRS, OPPBTP…) accompagnent la mise en place dans les écoles est une première étape mais qui ne suffit pas à faire évoluer les postures managériales.

L’objectif est de contribuer à l’introduction et à la valorisation dans les cursus d’enseignement supérieur des problématiques de conditions de travail, de qualité de vie au travail et d’égalité professionnelle, de management du travail, de dialogue social et de conduite du changement concertée.

En lien avec l’enseignement supérieur et ses partenaires, des modalités d’enseignement et d’évaluation des étudiants appropriées seront expérimentées puis déployées. Elles s’ancreront sur des mises en situations concrètes telles que peuvent le proposer les projets, stages, enquêtes, études de cas, études d’impact, serious games, mooc, en lien avec les entreprises partenaires des écoles.

Mobiliser la formation continue autour des enjeux du management du travail

La formation continue constitue une cible stratégique en vue de sensibiliser les futurs managers aux enjeux du management. Mais ces derniers s’incarnent principalement dans des situations concrètes auxquelles les encadrants ou chefs de projets sont confrontés à l’occasion des projets de développement ou de transformation qu’ils sont chargés de conduire.

Dès lors, une cible importante est constituée par les universités d’entreprises, les organisations et associations professionnelles (APM, ANDRH, GARF, Génération RH, DFCG, AFJE, l’AMRAE, etc.). Cet objectif appelle en outre des modalités pédagogiques relevant plus de la formation-action ou d’analyses de pratiques que des connaissances académiques.