Vous êtes ici

Anticiper les évolutions des métiers... à tout prix !

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
015
Catégorie
Secteur d'activité
Effectif
Code APE
Région
Une association, chargée de l’insertion en milieu ordinaire de travail de jeunes en situation de déficience intellectuelle, voit son activité se déplacer vers l’accompagnement et l’insertion sociale et professionnelle de personnes handicapées psychiques. Dans ce contexte, la direction a sollicité le réseau Anact pour l'aider à rédiger le cahier des charges d'une formation-action, destinée aux chargés d'insertion, qui permettrait de mieux répondre aux besoins de cette nouvelle clientèle.

Ajouter à ma liste de lecture

Qui ? 

Accompagner dans leur insertion en milieu ordinaire de travail des jeunes en situation de déficience intellectuelle issus d’instituts de formation spécialisés : telle est la mission de cette association créée en 1991. Mais depuis 3 ans, les demandes de personnes handicapées psychiquement ont fortement augmenté, au point de devenir majoritaires dans l’activité même de la structure. Pour faire face, le directeur propose une formation aux chargés d’insertion pour mieux prendre en charge ces personnes en général plus âgées, plus formées et faisant état d’un parcours professionnel souvent conséquent.

Quel était le problème à régler ?  

Les chargés d’insertion sont réservés sur l’opportunité de la formation envisagée, orientée selon eux sur une approche trop théorique des relations dans l’entreprise. Le directeur, après concertation avec les délégués du personnel, propose alors, préalablement à une éventuelle action de formation, la réalisation d’un diagnostic pour recenser et analyser les difficultés rencontrées “sur le terrain” par les responsables d’insertion dans la prise en charge des personnes handicapées psychiquement.
L’entreprise sollicite l’antenne ANACT Bretagne pour l’aider à formaliser un cahier des charges spécifique à ce projet et préparer l’appel d'offres de formation.

Qu’ont-ils fait ?  

Un groupe de suivi du diagnostic a été constitué pour valider la démarche et prendre connaissance des principaux enseignements et pistes d’actions possibles à l’issue de sa réalisation. Il était composé du directeur et des délégués du personnel (le titulaire et le suppléant). Les 10 chargés d’insertion des 3 sites ont été rencontrés en entretien individuel.
L’antenne ANACT Bretagne a proposé une démarche orginale en 3 temps.

1. Une phase de définition des besoins de formation et de mobilisation des chargés d’insertion.

2. Une seconde étape de formalisation du cahier des charges et d’appel à propositions écrites, dans le but de solliciter des formateurs “déjà connus de l’association”, pour les comparer et retenir les propositions les plus satisfaisantes.

3. Un temps qui a permis, étape après étape, de faire évoluer dans de bonnes conditions les pratiques des chargés d’insertion.

Les repères des chargés d’insertion sont construits essentiellement sur la base de l’expérience acquise auprès d’un public déficient intellectuel. Leur travail est alors principalement axé sur l’aide à l’accès aux conditions matérielles d’une première intégration sociale (logement, déplacement, vie courante) et professionnelle (mise en relation avec un employeur et suivi dans les premiers mois).

Ces orientations, ainsi que la répartition de la charge de travail qui en découle pour les chargés d’insertion sociale et professionnelle, apparaissent moins adaptées dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap psychique.

Le diagnostic de l'antenne ANACT Bretagne a donc mis en lumière la nécessité de déplacer l’axe de travail des chargés d’insertion vers le soution psychologique de la personne pour l’aider à se “re-construire” socialement et professionnellement. Il faut donc construire désormais de nouvelles relations avec les professionnels de la santé qui suivent ces personnes. Cela nécessite également d’approcher des entreprises et des métiers de secteurs d’activité peu sollicités jusqu’alors pour les personnes en situation de handicap intellectuel…

Avec quels effets ?  

Le cahier des charges, élaboré à partir de ce diagnostic partagé, a précisé les attentes vis-à-vis du formateur et les objectifs opérationnels à l’issue de la formation : faire partager des méthodes appropriées aux différentes prestations d’accompagnement en partant de l’analyse de l’expérience et des difficultés des chargés d’insertion.

Une formation-action (10 journées réparties sur 6 mois) a été construite et menée par un organisme de formation : elle a permis aux chargés d’insertion de mieux structurer leurs pratiques d’intervention à partir de démarches et outils conçus en formation puis expérimentés au fur et à mesure dans le travail afin de les valider ou de les corriger.

Méthodes et outils associés

1
2
3
usure professionnelle

Prévenir l’usure professionnelle nécessite de développer conjointement des actions pour  réduire les risques professi

Le kit gratuit "L'usure professionnelle. Comment agir pour l'éviter"

Ce kit gratuit détaille les 4 étapes pour prévenir l'usure professionnelle et propose les outils nécessaires à leur mise en œuvre.

Analyser des données sociales

Grâce à l'outil Microsoft® Excel et la méthode d'analyse qui l'accompagne, le kit "Analyser ses données sociales" de l'Anact permet de franchi

Se former

Cette formation permet d’acquérir les bases méthodologiques dans le but d'analyser les données...

Mise à jour du 5 mai 2020 : Compte tenu de la période de crise actuelle, nous avons...

close