Vous êtes ici

Adapter l’organisation à la spécificité du travail posté

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email
Cas entreprise Mecabourg

A propos

Référence
689
Catégorie
Secteur d'activité
Code APE
Région
Spécialisée dans l’optimisation énergétique et environnementale, cette grande entreprise ne s’est jamais vraiment préoccupée des incidences du travail posté sur le bien-être et la santé des salariés concernés. Le CHSCT engage une réflexion sur le sujet.

Ajouter à ma liste de lecture

Description 

Composante d’un grand groupe, cette entreprise est spécialisée dans l’optimisation des performances énergétiques et environnementales. Ses activités sont très variées : gestion d’installations thermiques, maintenance de systèmes énergétiques, ingénierie prestations périphériques… Elle compte, en Ile-de-France, 4 000 clients très divers (immeubles d'habitation, collectivités locales, entreprises tertiaires et commerciales, établissements de soin et de santé, industries…) et gère 11 500 installations.

Demande 

Le CHSCT désire analyser l’organisation du travail posté et ses incidences sur le bien-être au travail des personnels concernés. Un sujet sur lequel l’ARACT Ile-de-France travaille en partenariat avec l’ACMS, service de santé au travail, en étudiant le problème du travail de nuit et de la gestion des âges, au travers d’interventions conjointes en entreprise.

Démarche 

Seul 2,5 % de l’effectif est concerné par le travail posté. Cela explique sans doute que, jusqu’à présent, l'entreprise ne s’est pas penchée spécifiquement sur ce mode d’organisation même s’il existe depuis longtemps.

Liant organisation, santé au travail et parcours professionnel, l’approche proposée par l'ARACT permet d’analyser le management des conditions de travail dans l’entreprise, au sein d’un groupe de travail paritaire composé de membres du CHSCT. Ce sont eux qui recueillent et traitent l'essentiel des informations. Au-delà des résultats de l'analyse des situations de travail, le CHSCT se professionnalise ainsi dans une démarche participative.

L’étude révèle l’hétérogénéité des modes d’organisation sur les 8 sites concernés : diversité des quarts, des formes et des fréquences de rotations… Si chaque site présente ses spécificités et ses contingences locales, il n’en reste pas moins que les responsables, les « planificateurs », ne maîtrisent que partiellement les principes du travail posté, et particulièrement du travail de nuit, du point de vue des conditions de travail et des incidences sur la santé des salariés.

Il n’existe pas non plus de règles communes, sauf statutaires, ou une démarche de prévention particulière inscrite au Document Unique. Certes, le taux d’absentéisme n’est pas significatif et les accidents du travail sont plutôt moins fréquents qu’ailleurs. Pour autant, les risques s’avèrent plus prégnants dans un contexte d’effectifs tendus, en particulier quand le salarié se trouve isolé la nuit. De plus, en cas de difficultés à tenir leur poste, les salariés expriment le besoin d'un changement d'affectation dans l'urgence.

Par ailleurs, on peut remarquer deux typologies de salariés. Schématiquement l’effectif se répartit entre les salariés « anciens » dans le travail posté et les autres. Les premiers ont trouvé un équilibre entre vie professionnelle et personnelle, mais ils se sentent résignés quant aux possibilités d’évolution professionnelle. A leurs côtés, travaille une population « junior », souvent célibataire, qui considère ce poste comme une sas professionnel « obligé », un marche-pied vers le monde du travail, avec la volonté d’évoluer à court ou moyen terme.

Toutefois, quelle que soit la situation, la lecture des trajectoires professionnelles semble déconnectée d’une approche prévisionnelle de la gestion des emplois et des compétences.

Bilan 

La démarche a permis d'émettre un signal important en direction de salariés qui s'estiment "à part", un peu à l’écart du reste de l'entreprise. Ce faisant, elle a également généré des attentes en termes d'amélioration des conditions de travail.

Par la voie du CHSCT, l’entreprise a décidé de se fixer des points de repère communs et d'informer l'ensemble des salariés sur les principes de prévention à connaître concernant le travail posté. Cette formalisation est inédite et témoigne des capacités de coproduction pour une instance traditionnellement traversée par de nombreuses dissensions.

Elle a aussi organisé une session de formation à destination de l'encadrement de proximité afin qu'il puisse faire évoluer son organisation locale en l’informant des conséquences du travail posté sur la santé de leurs collaborateurs.

Il importerait dans un second temps de réfléchir à créer des passerelles professionnelles pour ces salariés, afin de mieux articuler parcours de santé et parcours professionnels. Toutefois, cette gestion prévisionnelle est encore trop embryonnaire et semble difficile à réaliser à court terme. Elle nécessiterait à la fois une meilleure synergie des fonctions RH et Santé-sécurité, ainsi qu'une réflexion et un outillage pour construire des parcours professionnels.

Méthodes et outils associés

1
2
Quiz. Décalez vos représentations de l'égalité professionnelle !

Testez vos connaissances et découvrez une grille de lecture des inégalités femmes-hommes au travail et des hypothèses applicables en entreprise.

conciliation des temps

[[{"fid":"5581","view_mode":"default","fields":{"format":"default","field_file_image_alt_text[und][0][value]":"logo FSE projet conciliation des tem