Vous êtes ici

3 questions sur la formation "Prévenir le sexisme au travail"

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

L'Anact lance une nouvelle formation, en écho à l'actualité et au nouveau cadre réglementaire, sur la prévention du sexisme au travail. Deux sessions sont programmées en 2020 : le 28 janvier et le 29 octobre. Eclairage avec Aurélie Marloie, chargée de mission à l'Anact et formatrice.

formation sexisme

Où en sommes-nous aujourd'hui sur la question du sexisme au travail en France ?

Comme en témoigne l’actualité, le sexisme au travail (et dans la société de manière plus générale), n’est plus un sujet tabou. Au contraire, le sexisme devient un sujet de discussion qui soulève de nombreuses questions : de quoi s’agit-il vraiment ? sommes-nous tous sexistes ? qu’est-ce qui est « grave » ? comment le reconnaitre ? l’entreprise peut-elle vraiment agir sur le sujet ? est-ce son rôle ? quelles sont ses obligations ? comment faire en sorte que plus personne n’en souffre ?…

Parallèlement, le législateur clarifie le cadre réglementaire et demande aux entreprises de mettre en place des mesures de prévention et d’action en matière de lutte contre les agissements sexistes et le harcèlement sexuel. Le sexisme au travail devient ainsi un objet de dialogue social impliquant les IRP, les référent-es CSE, les responsables RH, les manageur-es, la direction.

Qu'apprend-on dans la formation ?

La formation « Prévenir le sexisme au travail », qui a lieu le 28 janvier 2020 et le 29 octobre 2020, vise à sensibiliser, en une journée, les acteurs d’entreprise, mais également les consultants et autres tiers intervenants, aux enjeux du sexisme au travail : comment le reconnaitre ? comment le prévenir ? comment agir ?

Pour ce faire, cette formation s’articule autour du jeu « Sexisme sans façon », un jeu de plateau conçu et développé par l’Anact, permettant de mieux appréhender le sexisme au travail. Ainsi, à l’issue de cette formation, tous les participants auront une vision plus claire et structurante de la manière dont peut se manifester le sexisme au travail, et seront en capacité de construire une action de sensibilisation sur le sujet.

>> S'inscrire à la formation "Prévenir le sexisme au travail"

Quelle est l'approche, la méthode de l'Anact à ce sujet ?

Au-delà des comportements individuels, l’Anact considère que l’organisation même du travail peut générer des situations favorisant l’émergence et l’ancrage du sexisme dans l’espace professionnel. Le manque de mixité des métiers, le travail isolé, certaines modalités managériales, les situations de travail différenciées des hommes et des femmes… peuvent être des facteurs du sexisme. S’éengager dans une démarche de prévention des agissements sexistes et du harcèlement sexuel en entreprise implique inévitablement de s’interroger sur l’organisation et les conditions même de travail.

Pour cela, il est nécessaire de passer par une phase d’identification et d’évaluation du risque « sexisme au travail », celui-ci étant un risque professionnel comme un autre. Par la suite seulement, pourront être mises en place des actions de prévention primaires, secondaires et tertiaires, conformément à toute démarche de prévention des risques en entreprise.

>> Regarder nos webinaires sur la prévention du sexisme au travail

close