Vous êtes ici

3 questions sur la formation "Inscrire les RPS dans le Document Unique"

Bloc des outils de page

Envoyer la page par email

Ajouter à ma liste de lecture

Notre formation phare sur l'intégration de la prévention des risques psycho-sociaux dans le Document unique d'évaluation des risques a lieu les 23 et 24 septembre 2020. Focus sur le contenu et les objectifs dans cette interview de Fabien Francou, chargé de mission à l'Anact et référent sur le sujet.

formation inscrire les RPS dans le DUERP

Où en sommes-nous aujourd'hui en matière de prévention des RPS ?

La demande sociale reste forte sur le sujet de la part des directions comme des représentants du personnel. Ils expriment un besoin d'outillage pour développer des pratiques en prévention primaire des risques psychosociaux, permettant d'agir durablement sur l'organisation du travail. Se former aux méthodes et aux outils du réseau Anact-Aract permet de répondre à ces besoins.

>> Découvrir le serious game "Les RPS dans le DUERP"

Qu'apprend-on dans la formation ?

1. Elle permet d'apprendre à 

  • Identifier, analyser une situation-problème ;
  • Comprendre la méthode d’analyse du travail ;
  • Analyser une situation-problème jusqu’à son inscription dans un DUERP ;
  • S’approprier la méthodologie à partir d’un cas fictif étape par étape ;
  • Inscrire les résultats de l’évaluation des RPS dans le DUERP.

2. Elle aide à poser les bases d’une démarche de prévention des RPS (durant les journées 1 et 2).

3. Pendant le travail inter-session, il est proposé de tester la méthode dans son contexte professionnel. La journée 3 est consacrée aux retours d’expérience et au partage de réflexions afin d'enrichir la démarche envisagée dans sa structure.

Quelle est la méthode de l'Anact à ce sujet ?

La formation permet de se familiariser avec l’analyse des situations-problème, une méthode développée et éprouvée depuis plus de dix ans par le réseau Anact-Aract qui s’appuie sur les fondamentaux suivants :

  • La pertinence de l’évaluation des risques repose sur la prise en compte du travail réel.
  • Les RPS sont des risques professionnels, à considérer comme des risques spécifiques : un individu dans un collectif de travail, dans une activité donnée.
  • Prévenir les RPS c’est agir sur l’organisation du travail.
  • Agir en prévention primaire c’est sortir de l’approche « c'est le faute de », pour apporter une réflexion sur le contenu du travail et l’organisation du travail.

L'analyse des situations-problème permet de passer du ressenti individuel d’un ou plusieurs agents à un plan d’action collectif. L’expérience montre que dès la première situation-problème traitée, le groupe de travail aboutit à des résultats probants.

schéma situation-problème

close