Qualité de vie au Travail ·  PENIBILITE ·  RPS ·  AGES ·                                                                  

TMS ·  CHSCT ·  EGALITE F/H ·  ABSENTEISME ·  TUTORAT ·                                                       

SAP ·  IAA ·  AGRICULTURE ·  LOGISTIQUE ·  HOPITAL                                                        

e-transformation ·  Professionnalisation ·  CONCEPTION ·  Reconnaissance                                                       

Tous les thèmes

Accueil
Réseau Anact-Aract
Services
Actualité
Cas et accords
Dossiers
Publications
Vidéos
International
Presse
Contacter l'Anact
Agence nationale
pour l'amélioration des conditions de travail
Augmenter la taille du texte
Réduire la taille du texte
|
|
Drapeau Anglais

Pénibilité. Un outil pour diagnostiquer la situation dans son entreprise (public : non-experts)

Publié le 25-JUN-12 par ANACT | picto imprimante Imprimer
L’ORST (Observatoire Régional de la Santé au travail) du Limousin propose aux entreprises et organismes de toute taille un outil gratuit d'autodiagnostic de la pénibilité. A partir d'éléments objectifs et partagés, il permet aux employeurs et aux salariés de travailler ensemble sur la prévention.
Image d'illustration de l'article

Un outil conçu pour des non-experts

Simple d’utilisation et mis à disposition des entreprises, des salariés, des préventeurs et des services de santé au travail, l'outil proposé par l'ORST permet de mesurer les niveaux de pénibilité présents dans toute entreprise ou organisme, quels que soient sa taille (ex : TPE) et son secteur d'activité. Il permet la capitalisation des données recueillies et offre une lecture immédiate des résultats et des préconisations éventuelles qui en résultent.

A utiliser en 4 étapes

Tout employeur qui souhaite se lancer peut donc le faire dès aujourd'hui. Une fois connecté à l'adresse www.orst-limousin.fr, il lui faut lire et valider la Charte d'utilisation de l'outil puis s'inscrire pour obtenir son identifiant entreprise.

Quelques champs obligatoires sont ensuite à renseigner. Ces informations recueillies permettent à terme la capitalisation et l’analyse des données par secteur d’activité, par effectif, par code risque.

Le diagnostic à proprement parler peut alors commencer. Il s'effectue en 4 étapes :

  1. Déterminer le double regard pour conduire l'autodiagnostic : entreprise - opérateur. Il s'agit là d'associer l'employeur ou son représentant et un(e) Opérateur (trice) pour s'enrichir d'un double regard. Le respect de ce-dernier est important et constitue un facteur de réussite du diagnostic

  2. Etape primordiale, l’employeur choisit avec les salariés les postes à investiguer en fonction des échanges préalables sur la pénibilité. La réponse commune à ces questions doit faciliter le dialogue pour appréhender la pénibilité.

    • Qu'est-ce qui fait, de votre point de vue, qu'un travail est pénible ?

    • Quelles sont les situations ou postes de travail pénibles. au sein de votre entreprise ?

    • Qu'est-ce qui rend, de votre point de vue, ces situations pénibles ?

    • Qu'est-ce qui les rendrait moins pénible ?

  3. Cinq questionnaire et un tableau d'indicateurs sont ensuite à remplir à deux, employeur ou son représentant et un(e) Opérateur (trice)

  4. Une fois le questionnaire rempli et validé, les résultats sont retournés sous une forme très visuelle de tachymètres qui renseignent sur le niveau de pénibilité identifié dans l'entreprise : faible, acceptable, élevé, fort. Chaque résultat obtenu étant accompagné de préconisations.

A noter que les questionnaires vierges peuvent être imprimés. Les données saisies peuvent également être exportées par l'entreprise pour en faire un traitement statistique (format tableur).

A ce jour l'ORST a déjà enregistré plus de 180 inscriptions à l'outil. Prochainement, les préventeurs et les services de santé au travail disposeront également de l’outil sous forme de clés USB.
 

Accéder à l'outil d'autodiagnostic

 

Une approche originale, un objectif sous jacent

L’approche retenue pour la construction de ce questionnaire a été d’aborder le diagnostic sous trois angles :

  • Les paramètres mesurables
    Il s’agit de critères qui peuvent faire l’objet de mesures objectives à l’aide d’équipements spécifiques (ex : nombre de kilomètres parcourus, poids soulevés, etc.)
  • Les paramètres observables
    Il s’agit de critères plus liés à l’activité réelle du salarié, qui permettent de mettre en évidence les adaptations possibles des postes, notamment d’un point de vue ergonomique.
  • Les paramètres induits
    Ils sont liés directement à l’entreprise, en conséquence de différents degrés de pénibilité avec des effets réels et constatés sur l’absentéisme, le taux d’accidentologie, de gravité, de perte de qualité, par exemple.

Mais au-delà de la simple formulation d’un questionnaire ou d’un diagnostic, l’esprit de cet outil est bien d’ouvrir le dialogue sur la pénibilité dans l’entreprise : faire se rencontrer lors d’un instant privilégié d’échange, l’employeur (ou son représentant) et le salarié  autour de cette question cruciale.

note: Le fruit d’un travail d'étude pluridisciplinaire et partenarial

Dès 2007, l’Observatoire Régional de la Santé au Travail du Limousin engageait une réflexion paritaire sur la question de la pénibilité. Il semblait important aux partenaires sociaux, bien avant que le législateur ne s’empare de la problématique, d’essayer de comprendre le phénomène, ses causes et ses conséquences. Le fonctionnement paritaire de l’ORST et de sa Commission Consultative a permis après des échanges liminaires importants, de clarifier les contours et les objectifs sur la création d’un outil d’autodiagnostic de la pénibilité. En 2010 l’ORST demandait, par voie d’une convention particulière à l’ARACT Limousin, d’assurer la maîtrise d’ouvrage déléguée du projet.

Le principe retenu a été de rassembler un groupe d’experts des différents champs à investiguer (médecins de différents services de santé au travail, préventeurs de la CARSAT et de l’OPPBTP, chargés de mission de l’ARACT Limousin, cabinets d’ergonomes) et d’associer à cette première phase un panel d’entreprises volontaires de toutes tailles et de plusieurs secteurs d’activité pour ouvrir objectivement la réflexion sur la pénibilité. Les différentes phases de travaux ont fait l’objet de compte-rendu à la Commission Consultative de l’ORST afin d’obtenir sa décision de continuer vers la phase suivante : élaboration de l'approche et conception de l'outil d'auto-diagnostic.

L’ARACT Limousin a en charge la promotion de l’outil, le recueil et la capitalisation des données ainsi que l’analyse de la progression de sa diffusion par territoires, par secteurs d’activité, par taille d’entreprises.

note: Les limites de l'outil

La conception de l'outil est antérieure à la publication des textes de Loi de 2010 et décrets d'application concernant la pénibilité. Cet outil ne s’inscrit donc pas (a priori) dans ce contexte. Il peut permettre d’objectiver des situations mais ne peut servir à constituer une justification ou non d’une obligation légale.

L'ORST Limousin a développé cet outil pour permettre aux employeurs et aux salariés, à partir d'éléments objectifs et partagés, de travailler ensemble sur la prévention de la pénibilité. L'outil ne permet pas une mesure scientifique de la pénibilité, il constitue une approche simple d'un phénomène complexe. Il doit faciliter le dialogue et mettre en évidence les difficultés et leur origine.


Philippe BONNOT
Directeur de l’ARACT Limousin
Délégué régional de l’ANACT

Virginie PENOT
Chargée de mission ARACT Limousin

 

Cette démarche a bénéficié d'un financement du
Fonds pour l'Amélioration des Conditions de Travail (FACT)

 

 

 

A LIRE EGALEMENT

fleche gauche
fleche droite

Sur le même thème


Pénibilité et usure professionnelle. Comment prévenir ? Pénibilité et usure professionnelle. Comment prévenir ?

L'allongement des carrières professionnelles dépasse la seule question du maintien dans l’emploi ...

PUBLICATIONS


Comment aborder la pénibilité dans l’entreprise dans une perspective de prévention ?

Pour soutenir l’allongement de la vie professionnelle, les pouvoirs publics incitent les entreprises et les branches professionnelles à engager des ac...

  couverture publication

Prévention de l'usure professionnelle

Les tensions économiques, l’allongement de la vie professionnelle et, simultanément la disparition des dispositifs de retraite anticipée, font que les...

  couverture publication

Comprendre les unités de travail

Découvrez ce qu'est une unité de travail et comment la définir dans l'entreprise

Comprendre les unités de travail
Répérer les situations de pénibilité au travail

Un outil destinée à des non-spécialistes et applicable à tous secteurs d'activités

Répérer les situations de pénibilité au travail

Autres regards


Conditions de travail des éboueurs Conditions de travail des éboueurs

En 33 ans de carrière comme député, Maxime

Comment prendre en compte la pénibilité du travail de nuit ? Comment prendre en compte la pénibilité du travail de nuit ?

Le travail de nuit concerne plus de 3 millions de personnes en France, avec des ...


DOCUMENTS DE REFERENCE


Départs en retraite et ''travaux pénibles''

L'état de santé des travailleurs en fin de vie active et au-delà dépend des conditions de travail et plus globalement de la pénibilité de leur ...

  couverture

Le travail de nuit des infirmiers : effets sur les conditions de vie, les pratiques professionnelles et la qualité des soins

Cette synthèse en trois parties rassemble les différents aspects de la question des effets du travail de nuit des infirmiers. 58 documents, édités ...

  couverture