Qualité de vie au Travail ·  PENIBILITE ·  RPS ·  AGES ·                                                                  

TMS ·  CHSCT ·  EGALITE F/H ·  ABSENTEISME ·  TUTORAT ·                                                       

SAP ·  IAA ·  AGRICULTURE ·  LOGISTIQUE ·  HOPITAL                                                        

e-transformation ·  Professionnalisation ·  CONCEPTION ·  Reconnaissance                                                       

Tous les thèmes

Accueil
Réseau Anact-Aract
Services
Actualité
Cas et accords
Dossiers
Publications
Vidéos
International
Presse
Contacter l'Anact
Agence nationale
pour l'amélioration des conditions de travail
Augmenter la taille du texte
Réduire la taille du texte
|
|
Drapeau Anglais

5ème enquête EWCS : des conditions de travail stables en Europe

Publié le 04-JUN-12 par ANACT | picto imprimante Imprimer
La Fondation de Dublin publie les résultats de la 5eme enquête sur les conditions de travail en Europe. Menée en 2010 dans 34 pays de l'Union et impliquant 44.000 travailleurs, elle brosse un tableau contrasté des mutations du travail et de leur impact sur qualité de vie au travail des Européens .
Image d'illustration de l'article

Depuis 20 ans maintenant, la Fondation de Dublin (Eurofound) réalise à intervalles réguliers une enquête barométrique sur les conditions de travail en Europe (European Working Conditions Survey - EWCS).

Point de départ du projet, la nécessité pour l'Union de disposer d'un outil d’observation des conditions de travail, afin notamment de détecter les situations de travail posant problème et d'identifier les populations concernées.

La 5ème vague de l'enquête (2010) montre que, pour la plupart des indicateurs, les évolutions au niveau européen ont été limitées par rapport à l'édition précédente (2005). Par ailleurs, lorsque des évolutions sont constatées, elles tendent à diverger d'une catégorie de travailleurs à une autre. Les experts d'Eurofound livrent néanmoins un état des lieux intéressant sur quelques grandes dimensions du travail et de ses conditions.

- Le temps de travail

Globalement, les salariés travaillent moins d'heures que par le passé, mais le travail est devenu plus intense. Le recours aux horaires de travail atypiques - travail de nuit, travail posté et travail du week-end - a lui aussi diminué. Cependant, sur la même période, les travailleurs déclarant de longues journées ont signalé travailler plus intensément.

- Les risques professionnels

Le travail reste très physique. Et les risques psychosociaux ont probablement augmenté, dans la mesure ou l'intensité du travail a progressé sans être compensée par une plus grande autonomie. Assurément, la conscience du risque progresse, mais en même temps, les travailleurs ont tendance à moins déclarer les risques d'atteinte à leur santé et leur sécurité. Ils mentionnent aussi la facilité d'accès à l'information relative à la santé et aux risques liés à leur activité.

- L'égalité des sexes

Les progrès dans l'égalité des sexes au travail sont plutôt lents. Les femmes assument encore l'essentiel du fardeau de l'activité domestique, et subissent son impact sur leur vie privée et professionnelle. Sur le marché du travail, des formes de ségrégation par le genre sont toujours à l'oeuvre. Enfin, les hommes déclarent un plus grand niveau d'exposition combinée aux risques physiques, posturaux, ainsi qu'à ceux liés aux facteurs d'ambiance.

- La satisfaction au travail

Le niveau précédemment élevé de satisfaction des salariés vis à vis de leurs conditions de travail recule légèrement. Il en va de même pour le niveau élevé de satisfaction à propos de l'équilibre entre le vie professionnelle et vie privée. Toutefois, la proportion de travailleurs déclarant qu'ils aimeraient continuer leur activité professionnelle à 60 ans augmente légèrement.

- L'organisation du travail

Le travail est devenu plus coopératif : les clients exercent une plus grande influence sur le travail, et les travailleurs prennent plus de responsabilités dans la coordination des tâches. La dimension sociale du travail, se traduisant par exemple par un niveau élevé de soutien des collègues et des managers, reste très importante. Le développement de la partie variable de la rémunération, cependant, suggère que les relations de travail sont en voie d'individualisation.

- La qualité du travail

Le travail est devenu plus dépendant de l'usage des technologies, en particulier de l'informatique. Néanmoins, les modifications limitées observées dans le temps sur les dimensions cognitives du travail questionnent le besoin de nouvelles compétences, et dessinent une image nuancée des mutations du travail. Les indicateurs d'autonomie montrent, eux aussi, des changements limités et des tendances orientées dans des directions contradictoires. A noter cependant, la légère progression au fil du temps de l'autonomie dont disposent les ouvriers les moins qualifiés.

 

Vidéo. Une présentation des résultats

note: Méthodologie

Le "Fifth European Working Conditions survey" a été réalisé par Gallup Europe entre janvier et juin 2010 auprès de 44.000 travailleurs couvrant 34 pays : l'UE27, la Norvège, la Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Turquie, l'Albanie, le Monténégro et le Kosovo.

Chaque interview a été menée en face-à-face au domicile de la personne interrogée, à partir d'une liste de 120 questions. Le questionnaire portait sur des questions aussi diverses que l'emploi précaire, les styles de leadership, l'organisation du travail, les risques pour la santé, les facteurs cognitifs et psychosociaux, l'équilibre vie professionnelle - vie privée ou encore l'accès à la formation. Pour l'enquête 2010, quelques questions ont été ajoutées pour essayer de saisir l'impact du ralentissement économique sur les conditions de travail.

Traduction et synthèse réalisées par Guillaume Betbeder

Pour aller plus loin :

- Télécharger le rapport "5th European Working Conditions Survey" (EN - 151 pages)
- Télécharger la synthèse (2 pages)
- Voir d'autres vidéos relatives à l'enquête
- Les résultats de la 4ème vague (2005)
- "Qualité de vie au travail en Europe : questions d'Union", n°323 de la revue T&C

 

A LIRE EGALEMENT

fleche gauche
fleche droite

Sur le même thème


Conduire une démarche qualité de vie au travail : un ANI pour innover Conduire une démarche qualité de vie au travail : un ANI pour innover

La qualité de vie au travail n’est pas une « concession sociale » faite aux salariés. Elle permet ...

PUBLICATIONS


L'évolution des compétences et les relations dans le métier de la coiffure

Ce guide est un outil qui présente de manière synthétique des actions pour renforcer la qualité de vie au travail da...

  couverture publication

Le travail comme source de santé et de performance

La session nationale OSI – ANACT – RDS, constituée d’une vingtaine d’acteurs engagés dans des entreprises ou institutions, des fédérations ou confédér...

  couverture publication

Elaborer son accord Egalité Professionnelle

Créé en Ile de France, ce module vous aidera à élaborer un accord.

Elaborer son accord Egalité Professionnelle
La démarche GPS

GPS est un outil de management permettant de mesurer la satisfaction des salariés sur 4 grands thèmes.

La démarche GPS

Autres regards


Ces entreprises françaises qui osent la salle de sieste Ces entreprises françaises qui osent la salle de sieste

Stress, fatigue... Face aux risques psychosociaux, de nombreuses entreprises ...

Qualité de vie au travail : l'ARACT Auvergne invitée de France 3 Qualité de vie au travail : l'ARACT Auvergne invitée de France 3

Jean-François Schneider, Président et Stéphanie Rousset, ...


DOCUMENTS DE REFERENCE


Fifth European Working Conditions Survey - Overview report

La Fondation de Dublin publie les premiers résultats de la 5eme étude sur les conditions de travail en Europe. Menée en 2010 dans 34 pays de ...

  couverture

Aider les PME à prévenir les risques professionnels : quelles actions en Europe ?

Les PME représentent plus de 99 % des entreprises employant plus de 67 % des travailleurs de l’UE dans le secteur privé. En même temps, elles ...

  couverture