Qualité de vie au Travail ·  PENIBILITE ·  RPS ·  AGES ·                                                                  

TMS ·  CHSCT ·  EGALITE F/H ·  ABSENTEISME ·  TUTORAT ·                                                       

SAP ·  IAA ·  AGRICULTURE ·  LOGISTIQUE ·  HOPITAL                                                        

e-transformation ·  Professionnalisation ·  CONCEPTION ·  Reconnaissance                                                       

Tous les thèmes

Accueil
Réseau Anact-Aract
Services
Actualité
Cas et accords
Dossiers
Publications
Vidéos
International
Presse
Contacter l'Anact
Agence nationale
pour l'amélioration des conditions de travail
Augmenter la taille du texte
Réduire la taille du texte
|
|
Drapeau Anglais

Le baromètre d'Alma Consulting rappelle le lien entre absentéisme et conditions de travail

Publié le 10-MAR-11 par ANACT | picto imprimante Imprimer
Après un pic fin 2008 en pleine crise financière, l'absentéisme a diminué dans les entreprises en 2009 selon le 3ème baromêtre de l'absentéisme d'Alma Consulting Group. Le taux moyen s'établit à 4%, soit 14,5 jours d'absence en moyenne par salarié. La pénibilité et les conditions de travail arrivent en tête des facteurs influants sur l'absentéisme.
Image d'illustration de l'article

Alma Consulting Group a rendu public jeudi 3 mars les résultats de son troisième baromètre sur l'absentéisme. En 2009, le taux national mesuré à partir des 223 entreprises de l'échantillon s'élève 4%, soit 14,5 jours d’absence en moyenne par salarié, en baisse par rapport à l’année précédente (4,85% - 17,8 jours). Mais ce taux moyen masque des disparités plus fortement accentuées que par le passé selon les tailles d'entreprises, les secteurs d'activité et les zones géographiques.

Ainsi, dans l'industrie, les transports, ou le BTP, le taux d'absentéisme est inférieur à 4%, alors qu'il atteint 5,83% (soit 21,3 jours) pour le secteur de la santé. Par région, les disparités sont encore plus marquées. Avec le plus faible taux ( 3,57%), l'Ile-de-France détrône la Région Rhône-Alpes. A l'opposé, la région Méditerranée demeure la plus touchée (7,39% soit 26 jours d'absence).

Le rôle de la taille des équipes

Comme l’an passé, les PME étudiées (moins de 250 collaborateurs) font face au plus fort taux d’absentéisme avec 4,70%. Elles sont talonnées par les grandes entreprises (500 à 1000 collaborateurs) avec un taux d’absentéisme de 4,61%. Une tendance qui va à l’encontre de certaines croyances qui font des grandes entreprises les championnes de l’absentéisme.

« Au-delà de la taille de l’organisation, c’est la taille de l’équipe et le sentiment d’appartenance du collaborateur à celle-ci qui apparaissent comme des critères déterminants. Ne pas être "noyé" dans une masse collective aide à prendre conscience de l’impact de son absence sur ses collègues et tend à mobiliser le collaborateur davantage. Développer la cohésion au sein des équipes devient dès lors une mission essentielle confiée aux managers », analyse Yannick Jarlaud, directeur du département absentéisme d’Alma Consulting Group. « Dans les grandes entreprises, la taille des équipes joue un rôle déterminant : plus celle-ci sera restreinte, moins élevé sera son absentéisme », continue-t-il.

Une corrélation entre âge et absentéisme

Cette année encore, les résultats du Baromètre d’Alma montrent une corrélation entre l’âge et l’absentéisme: les salariés plus âgés enregistrent un absentéisme deux fois supérieur (5,21 % pour les plus de 51 ans) à l’absentéisme des salariés plus jeunes (2,34 % pour les moins de 30 ans). Les salariés plus jeunes s’absentent généralement souvent pour de courtes durées –on parle également de micro-absentéisme– tandis que les salariés plus âgés sont confrontés à des absences peu fréquentes mais de plus longue durée.

Dans son analyse, Alma souligne que le maintien dans l’emploi des seniors pourrait avoir une influence sur l’absentéisme (pathologies lourdes). Ces différentes populations de travailleurs n’auront pas non plus les mêmes attentes vis à vis de leur travail et de leur entreprise. Des leviers de motivation comme le tutorat ou la formation pourrait alors éviter les risques de décrochage.

La pénibilité et les conditions de travail

La pénibilité et les conditions de travail sont citées le plus fréquemment par les répondants (38 %) comme facteurs influants sur l’absentéisme, devant la maladie (22 %). Le vieillissement de la population salariée fait son apparition dans les facteurs d’absence (17 %). Les répondants évoquent une amplification de pathologies lourdes entraînant des absences de longue durée. Parallèlement, le climat socioéconomique (17 %) et la démotivation des salariés (14 %) ont été également cités comme facteurs d’absentéisme.

«Pour près de 78% des répondants, la dégradation de la santé au travail est un facteur d’absentéisme, aspect qui retient de plus en plus l’attention des entreprises», commentent les responsables de l'étude.

Innover pour réduire l'absentéisme

Pour réduire l’absentéisme, les entreprises de l'enquête ont mis principalement en place des actions comme la prévention des accidents du travail (84 %), les contre visites médicales (76 %), les aménagements des postes de travail (74 %) ou la polyvalence des salariés (71 %). Plus timides, mais plébiscitées à la fois par les DRH et les salariés, de nouvelles actions, fondées sur le bien- être en entreprise, font leur apparition dans les entreprises, à savoir les crèches pour les enfants du personnel (62 %), la permanence d’une assistante sociale (33 %) et les services de conciergerie (8 %).

Ces actions innovantes apparaissent comme véritablement efficaces puisque c’est dans les entreprises ayant une crèche ou une conciergerie, qu’on enregistre les taux les plus bas d’absentéisme.

les actions les plus performantes

Selon les experts de l'absentéisme chez Alma Consulting, les actions les plus performantes pour prévenir l'absentéisme sont :
-    L’aménagement des postes de travail, considéré à 83% comme efficace ou très efficace,
-    les actions de prévention des accidents du travail (78%),
-    l’augmentation des formations (72%)
-    la polyvalence des salariés (67%)
-    l’entretien de retour au travail après absence (67%)

Comme pour les trois vagues précédentes du baromètre, les actions dites « mécaniques » comme les contre-visites médicales, les incitations financières ou les sanctions disciplinaires paraissent sans effet, ou peu efficaces.

« Information, sentiment d’utilité et latitude décisionnelle restent les meilleurs remparts contre l’absentéisme », conclut Yannick Jarlaud.

 

Méthodologie : le troisième baromètre a été réalisé auprès des DRH de 223 entreprises représentant 350 667 collaborateurs. Ont été pris en compte les absences pour motif de maladie, maladie professionnelle et accident du travail.

Accès au communiqué de presse | Site d'Alma Consulting Group | Crédit photo : bruce-asher (Flickr)

 

couv non dispo

 


L'absentéisme. Outils et méthodes pour agir

Si l’absentéisme est un sujet sensible, il n’est pas une fatalité. Ce guide ANACT propose, pour le réduire, une méthode des petits pas curatifs combinée à une prévention sur le long terme liée à l’organisation du travail, à l’implication, au management, et à la reconnaissance ...

 

A LIRE EGALEMENT

fleche gauche
fleche droite

Sur le même thème


Comprendre et réduire l'absentéisme Comprendre et réduire l'absentéisme

Découvrez pas à pas comment réduire et prévenir durablement l'absentéisme en entreprise

PUBLICATIONS


La mixité dans l'entreprise pour améliorer conditions de travail et performance

Et si ouvrir à tous, femmes et hommes, l’accès à tous les emplois, permettait à la fois d’améliorer la qualité des conditions de travail et l’efficaci...

  couverture publication

Absentéisme. Le débat est ouvert

Difficile de se pencher sur un sujet lorsque celui-ci est encore mal défini... mais se fait bel et bien sentir. C'est pourtant bien la tâche incombant...

  couverture publication

La démarche GPS

GPS est un outil de management permettant de mesurer la satisfaction des salariés sur 4 grands thèmes.

La démarche GPS

Autres regards


Une expo qui concilie design et ergonomie Une expo qui concilie design et ergonomie

L’ARACT Champagne Ardennes s’est associée à l’Ecole ...

Les femmes et l'absentéisme Les femmes et l'absentéisme

Interview de Françoise Giroud diffusée en mars 76, alors qu'elle ...


DOCUMENTS DE REFERENCE


Du télétravail au travail mobile : un enjeu de modernisation de l’économie française

Le télétravail est une forme d’organisation du travail qui a concrètement émergé dans le courant des années quatre vingt dix. Il en était ...

  couverture

Le rôle des conditions de travail dans les absences pour maladie

Les économistes se sont rarement intéressés au rôle des conditions de travail dans les absences pour maladie. Pourtant, de mauvaises conditions ...

  couverture