Vous êtes ici

Dimanche 7 octobre, journée mondiale pour un travail décent

Ajouter à ma liste de lecture

Depuis 2008, la Confédération Syndicale Internationale organise le 7 octobre une Journée mondiale pour le travail décent (JMTD). Une journée de mobilisation dans le monde entier, relayée en Europe par la Confédération Européenne des Syndicats, à laquelle appartiennent les principales centrales françaises.

La Confédération Syndicale Internationale (CSI) rassemble 308 organisations affiliées dans 153 pays et territoires. Alors que la crise économique mondiale continue de toucher les salariés aux quatre coins de la planète, elle organise à nouveau des mobilisations et événements le 7 octobre, dans le cadre de la Journée mondiale pour le travail décent (JMTD). Objectif, réclamer des emplois décents et le plein respect des droits des travailleurs.

Parmi les thèmes mis en avant cette année par la CSI, la précarité et la crise de l'emploi des jeunes. Sur ce dernier point, les chiffres officiels montrent qu'à l'échelle de la planète, 75 millions de jeunes sont sans emploi. Des millions d’autres se retrouvent piégés dans un emploi informel ou précaire, et des dizaines de millions de nouveaux demandeurs d’emploi n’ont que peu de chances de trouver un emploi ni d’accéder à l’éducation et à la formation leur permettant de réussir leur vie professionnelle.

Dans les pays "developpés", le chômage des jeunes peut s’élèver à 60% pour certains pays. Toute une génération de jeunes se retrouve alors confrontée à l’exclusion du marché du travail. Il s’agit d’une bombe à retardement sociale et économique.

Cette année, le 7 octobre tombe un dimanche, ce qui signifie que dans de nombreux pays les événements se dérouleront pendant plus d’une journée. Les organisateurs indiquent que chaque organisation participante se penchera sur les questions prioritaires liées au travail décent qu’elle souhaite mettre en évidence. "Aucune action n’est trop grande ni trop petite", qu’il s’agisse d’une table ronde, d’une grande manifestation, d’une lettre de protestation, ou d’un flashmob (mobilisation éclair).

Sur le site de la "météo du travail des jeunes" www.workforecast.org, les jeunes travailleurs peuvent aussi agir en envoyant un courriel, un tweet ou un message Facebook aux responsables politiques pour réclamer des emplois décents pour les jeunes. Le site web de la JMTD permettra, lui, de suivre les événements dans le monde entier et de publier sur le site des rapports, des photos, des vidéos, etc.

VIDEO. Stop Precarious Work

 

Pour aller plus loin :

- accéder au site de la Journée mondiale pour le travail décent 2012
- télécharger "Drame social sur fond de crise, des millions de jeunes sans emplois" - Rapport CSI (2012)
- accéder au site de la météo du travail des jeunes